Communiquons autrement : l'étude d'impact social de la Croix-Rouge française

Communiquons autrement : l'étude d'impact social de la Croix RougePhoto © La Croix-Rouge française

La Croix-Rouge française dévoile une étude d’impact social sur la Communication Alternative et Améliorée (CAA). Cette étude vise à comprendre, mesurer, et valoriser les effets de la CAA au sein de ses établissements. Avec le souhait de pouvoir améliorer les pratiques et l’accompagnement des personnes en situation de handicap. 

En 2016, La Croix-Rouge française décide d’inscrire “la mise en place et de la promotion de la CAA” parmi ses 14 priorités. Cette démarche a pour objectif de permettre aux personnes qui présentent des difficultés d’expression ou de compréhension, de communiquer plus facilement et d’être davantage actrices de leur vie.

C’est quoi la Communication Alternative et Augmentée (CAA) ?

Depuis la naissance (paralysie cérébrale, déficience intellectuelle, TSA, etc.), ou à cause d’un accident de la vie (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, maladie neurodégénérative, etc.), certaines personnes rencontrent des difficultés à comprendre et/ou à s’exprimer. La Communication Alternative et Améliorée (CAA) désigne l’ensemble des outils, stratégies utilisés pour compléter ou remplacer le langage oral en cas de difficulté de communication. La CAA peut favoriser une meilleure compréhension et développer l’expression. Elle donne à la personne la possibilité de dire ce qu’elle veut, à qui elle le veut et quand elle le souhaite. 

Après un diagnostic initial, la Croix-Rouge française constate l'inégale appropriation de la CAA dans leurs établissements. Cette étude présente vise à définir dans quelles mesures la mise en place d’une démarche de CAA peut contribuer à changer la vie des personnes en situation de handicap ? Pour cela, la Croix Rouge française a réalisé un questionnaire auprès de 249 professionnels pour définir l’impact de la CAA auprès des personnes handicapées et des professionnels dans les établissements gérés par la Croix-Rouge.
La mise en œuvre de la CAA par la Croix-Rouge française est également effectuée à travers 7 kits de CAA (orientés high-tech : commande oculaire, tablette …) mis à disposition pour former les professionnels à l'utilisation de la CAA. L’objectif est de faciliter et fluidifier l'acquisition d’outils individuels. 

    L’impact de la CAA sur les personnes handicapées

    Selon l’étude, La Communication Alternative et Augmentative contribue à faire reconnaître et à développer les compétences des personnes en situation de handicap. La CAA pousse à dépasser des limites qu’on leur assignait, ou encore à révéler des capacités inattendues. Ainsi, la Communication Alternative renforce la confiance qu’elles ont en elles et 82% des aidants l’ont remarqué. Cela s’explique depuis le développement des supports de CAA, devenus de plus en plus ludiques. Ils permettent de placer la personne dans un parcours dynamique et évolutif d’apprentissage.

    C’est l’environnement, plus de patience et de confiance, qui permet une meilleure communication. Ça, j’en suis persuadée

    Maman d'Amélie, communicante empêchée

    Toujours selon l’étude d’impact, la CAA a également un impact positif notamment sur le bien-être des personnes accompagnées. Elle diminue le stress et la fatigue, puisqu’elle se veut adaptée à chaque personne et permet de fixer des repères. La CAA rééquilibre la relation entre le bénéficiaire et l’aidant, en répartissant l’effort de la mise en relation : c’est la personne aidante qui doit s’adapter à la personne en situation de handicap et non entièrement l’inverse. La personne en situation de handicap devient en capacité d'exprimer des besoins, manques, refus et arrive à mieux faire comprendre sa souffrance physique et psychique. La personne retrouve donc un rôle et un lien social au sein de la famille, de la société et devient actrice dans la conversation. C’est pourquoi la CAA contribue à l’affirmation de la personne en situation de handicap dont la confiance en soi est renforcée. 

    L’impact de la CAA sur les pratiques professionnelles 

    Depuis une dizaine d’années le statut de la CAA a beaucoup évolué, grâce aux innovations technologiques (ex : synthèses vocales, ordinateurs …), à l’évolution de la relation entre la personne accompagnée et le soignant (association de familles par exemple) et à l’intérêt que les professionnels portent sur ce genre d’outils. 99% des professionnels de santé déclarent que “bien communiquer avec chaque personne est essentiel pour bien l’accompagner”.  

    La CAA impacte positivement le travail des professionnels, elle est source de satisfaction au travail et signe de l’accomplissement du rôle professionnel. Ils se sentent utiles aux personnes qu’ils accompagnent et sont fiers de voir ces personnes communiquer avec la CAA en extérieur. Ils sont davantage en mesure de comprendre les douleurs physiques et psychiques des personnes accompagnées et de comprendre qu’ils ont pu imposer des choses non souhaitées à ces personnes.

    Communiquons autrementEtude de l'impact de la CAA d'après les professionnels © La Croix-Rouge française

    Investissement et sensibilisation : les limites à la diffusion de la CAA

    La CAA, précise l’étude, demande une maîtrise et une implication particulière pour rendre son usage pertinent. Ce ne sont pas seulement les personnes en situation de handicap qui doivent être sensibilisées mais également les accompagnants. À cela s’ajoute un temps d’adaptation et de création des outils qu’il faut prendre en compte. De plus, toutes les personnes en situation de handicap ne sont pas reconnues comme capables de comprendre grâce à la CAA. Dans certains établissements la CAA semble davantage accessible aux enfants en situation de handicap, alors que dans les établissements pour adultes, la réflexion est inverse.

    Découvrir : Pratiquer la CAA partout et tout le temps

     

    Pour cela la Croix-Rouge française recommande de mettre en place des accompagnements personnalisés et individualisés, ou encore de construire un plaidoyer pour faciliter l’accès aux outils de CAA à tous.


    La Croix Rouge française investie auprès d’une “communauté CAA proactive”

    Cette étude à permis de poser un diagnostic sur l’utilisation de la CAA auprès des personnes en situation de handicap et des professionnels. Depuis 2017, l’objectif est de rendre possible l’équipement individuel, afin de passer le relais aux établissements, qui sont les principaux acteurs de l’inclusion des personnes en situation de handicap. Depuis les 3 dernières années, la Croix-Rouge accompagne les référents CAA pour faire de la Communication Alternative et Augmentée, à l’avenir, une démarche normale et accessible à tous.

    Retour au blog
    1 de 3